Al-Mutanabbi est un poète arabe né en 915 à Kufa. Ses poèmes tournent autour des louanges des rois, de la satire, de la sagesse et de sa philosophie de la vie.

AL-MUTANABBI - Poète arabe

"Il n'est pas de plus grand malheur que de rester imparfait quand on peut atteindre la perfection."


"Va quérir la dignité en enfer s'il le faut! Et refuse l'humiliation, même au paradis."


"C'est en rapport à la grandeur des gens déterminés qu'arrivent les déterminations; et vient par la noblesse des gens généreux leur générosité."


"Si un homme me dénigre c’est le meilleur témoignage de ma perfection. Ainsi j’étais même parmi les miens et même dans ma patrie. L’homme supérieur, où qu’il soit, est, partout, solitaire. Ils s’épuisent, ces petits poètes, à vouloir se hisser jusqu’à moi. Comme des singes qui veulent imiter l’homme mais à qui manquent la parole."


"Ta destinée te cherche et te trouvera."


Devant aucune créature ne te plains du malheur qui t’afflige, car tu pourrais éveiller en elle le plaisir de te voir souffrir ; comme les plaintes du blessé devant les corbeaux et les vautours qui attendent sa mort pour déchiqueter son cadavre.


Ta destinée te cherche et te trouvera.


Quand les appétits des âmes sont trop grandes, les corps s’épuisent à vouloir les combler.


Que vaut un sang noble quand l’âme est vile.


Il n’est pas de plus grand malheur que de rester imparfait quand on peut atteindre la perfection.


Tags


Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous aimerez également