Proverbes Arabo musulmans


Proverbes Arabo musulmans

Plutôt que de se promener sur la rive et regarder le poisson d’un oeil d’envie, mieux vaut rentrer chez soi et tisser un filet.


Ce que tu ne veux pas laisser savoir à ton ennemi, ne le dis pas à ton ami.


Celui dont le coeur est ressuscité par l’amour ne mourra jamais.


Celui qui veut gagner de l’argent sans en avoir ressemble à celui qui veut porter de l’eau dans une crible.


Chercher à se justifier quand on n’est pas coupable, c’est s’accuser.


Dans une passe étroite, il n’y a ni frère ni ami.


Il n’y a pas de malheur pire que celui qu’on a.


Il y a deux sortes de gens : ceux qui peuvent être heureux et ne le sont pas, et ceux qui cherchent le bonheur sans le trouver.


L’amour n’est pas à prendre, mais à subir.


L’optimiste regarde la rose et ne voit pas les épines; le pessimiste regarde les épines et ne voit pas la rose.


La beauté est une demi-faveur du ciel, l’intelligence est un don.


La mort d’une bonne action, c’est d’en parler.


La vérité est amère mais ses fruits sont doux.


La vérité ne peut être contenue dans un seul rêve.


Le chat mordu par un serpent craint même une corde


Là où la diplomatie a échoué, il reste la femme.


Ne dis pas tes peines à autrui ; l’épervier et le vautour s’abattent sur le blessé qui gémit.


Parle si tes mots sont plus forts que le silence, sinon garde le silence.


Pour chaque regard que nous jetons en arrière, il nous faut regarder deux fois vers l’avenir.


Qui compte les fautes de son ami en sera abandonné.


Qui n’est pas amoureux n’est pas homme.


Si tu as de nombreuses richesses, donne de ton bien. Si tu possèdes peu, donne de ton cœur.


Si tu n’as pas le temps, c’est que tu es déjà mort.


Tu es le maître des paroles que tu n’as pas prononcées; tu es l’esclave de celles que tu laisses échapper.


Un bon livre est un jardin que l’on transporte avec soi.


L’ami de tout le monde est l’ami de personne.


Ce qui est passé a fui; ce que tu espères est absent; mais le présent est à toi.


Qui s’instruit sans agir, laboure sans semer.


Le trop de quelque chose est un manque de quelque chose.


Le mérite appartient à celui qui commence, même si le suivant fait mieux.


J’ai goûté bien des substances amères, et nulle ne l’est plus que de demander.


Le monde est du côté de celui qui est debout.


L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli.


Qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Qui ne veut rien faire trouve une excuse.


Ne fais jamais rien dans la colère : hisserais-tu les voiles dans la tempête.


L’amour dure autant que durent les reproches.


Votre ami avale vos fautes, votre ennemi vous les ressert.


Votre fils sera tel que vous l’aurez élevé; et votre mari, tel que vous l’aurez habitué.


Il faut flatter la vache avant de la traire.


Si ton ami est de miel, ne le mange pas tout entier.


Trois choses donnent la mesure de l’homme : la richesse, le pouvoir, l’adversité.


Si la chance veut venir à toi, tu la conduiras avec un cheveu ; mais si la chance veut partir, elle rompra une chaîne.


Suis le conseil de celui qui te fait pleurer, et non de celui qui te fait rire.


Quand les ailes poussent à la fourmi, c’est pour sa perte.


Mieux vaut combattre avec ta chance qu’avec ton sabre ou ta beauté.


Ne juge pas le grain de poivre à sa petitesse ; goûte-le et tu verras comme il pique.


On renverse les grands vases, et les petits pots restent sur pied.


Quand on se sent esclave on n’est pas loin de l’être un peu.


Toutes choses sont difficiles avant d’être faciles.


L’arbre du silence porte les fruits de la paix.


La ruse de qui est sans ruse, c’est la patience.


Le véritable honneur est dans la vie nomade.


Un malheur plus grand que de se voir frustré dans son désir, c’est bien de voir son désir comblé.


Si tu ne peux être une étoile au firmament, sois une lampe dans ta maison.


La fatigue est la ruine du corps et l’inquiétude la faucille de l’âme.


La vie est un désert dont la femme est le chameau.


Méfie-toi du tigre plus que du lion, et d’un âne méchant plus que du tigre.


Le chameau ne voit pas sa propre bosse, il voit la bosse de son frère.


Qui veut tout comprendre finit par mourir de colère.


Un chien reste un chien même si il a une queue en or.


Qu’aucun de vous ne dise : mon âme est mauvaise. Qu’il dise : mon âme a de mauvais penchants.


Il ne faut pas rincer la coupe de l’amitié avec du vinaigre.


Quand tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans du miel.


Remplissez plutôt votre maison de pierres que de voisins.


Celui qui porte un présent sur un âne attend de recevoir un présent sur un chameau.


Le paradis de la terre se trouve entre les seins d’une femme, sur le dos d’un cheval, dans les pages d’un livre. Dieu ne nous a rendus égaux que par la mort.


Ne coupe pas l’arbre qui te donne de l’ombre.


Un grand parleur n’aime pas à en trouver un autre.


Le Diable n’apparaît qu’à celui qui le craint.


A quoi sert la lumière du soleil, si on a les yeux fermés.


Une petite maison en ruine vaut mieux qu’un palais en commun.


Le temps sera le maître de celui qui n’a pas de maître.


Jette le chanceux dans la rivière, il en ressortira avec un poisson dans la bouche.


Si tu veux que quelqu’un n’existe plus, cesse de le regarder.


Quand le lion saigne, les chacals reprennent courage.


On peut vivre sans frère mais non pas sans ami


L’homme le plus riche est celui qui ose regarder le lendemain.


Une tradition commence la première fois.


Soyez frères dans la vie commune, mais étrangers dans les affaires.


Dans la peine, ne demandez pas conseil à celui qui est heureux.


Il n’y a de paix possible qu’après la guerre.


La faute du troupeau vient du berger.


Qui ment pour toi, mentira contre toi.


Ecris les choses néfastes que l’on t’a fait subir dans le sable, mais grave les bonnes dans le marbre.


Il n’y a d’amitié que s’il y a des reproches.


L’amour empêche de voir les défauts, la haine de voir les qualités.


Un trop grand amour de soi-même empêche souvent de progresser.


En amour pas de conseils.


L’amour rend sourd et aveugle.


Qui ne sait défendre son bien les armes à la main son bien lui sera ravi.


Le besoin ouvre la porte à l’habileté.


L’homme de qualité s’éloigne quand il est dans le besoin et s’approche quand on a besoin de lui.


C’est avec le coeur et non avec les yeux que voit celui qui aime.


Soit plus attaché à étudier ce qui est dans ton coeur qu’à apprendre par coeur ce qui est dans les livres.


Ne sois pas l’esclave d’autrui, dieu ta fait libre.


Nourrir trop d’espoir paralyse l’action.


Heureux l’homme qui sait ce qu’il vaut.


La véritable intelligence est celle qui sait faire la part entre le possible et l’impossible.


L’homme intelligent sait les chose à leur place.


La beauté de l’homme est dans l’éloquence de sa langue.


Rien ne saurait guérir ce que langue a blessé.


Quand les gens vous sentent prospère, ils s’approchent mais si, un malheur vous frappe, ils s’éloignent.


Le plus malheureux des hommes est celui dont l’appétit est grand, l’ambition démesurée, le savoir immense et le pouvoir infime.


Si tu ne peut pas faire une chose laisse la et passe à autre que tu peut faire.


Tout homme, un jour revient à sa nature même s’il a cherché un temps à la cacher.


L’oeil est la porte du coeur, ce que le coeur contient l’oeil le révèle.


Plus on est intelligent moins on parle.


Souvent les paroles sont plus tranchante que le sabre.


Les paroles atteignent souvent ce que les flèches ne peuvent atteindre.


La meilleure des paroles est celle que les actes confirment.


Le passé est un rêve, ce qui reste a venir est l’espérance.


La passion est la complice de l’aveuglement.


Combat tes passions tu seras sur la bonne voie.


La patience est la clef de tout


La douceur du succès fait oublier le gout amer de la patience.


Trop penser aux conséquences souvent décourage.


Trop penser empêche d’agir


Si quelque chose te fait peur, hâte toi de l’affronter, le plus dur c’est de l’appréhender.


La promesse d’un homme de qualité s’exprime sans délai par un acte, celle d’un homme sans valeur est sans cesse différée.


L’homme bien né tient toujours ses promesses.


Ne t’interroge pas sur ce qui sera, tu a déjà assez à faire avec ce qui est.


Le savoir est un verrou dont la clé est la question.


Le meilleure façon de savoir est d’essayer.


Le vie n’est que plaines et montagnes.


La vie est faite de deux jours : un jour pour toi et un jour contre toi, s’il est pour toi, ne te livre pas à une joie excessive et s’il est contre toi supporte-le avec constance.


Le pire des hommes se soucie peu que les autres le voient mal agir.


Remue le destin, il te remuera.


L’habitude est un sixième sens qui domine tous les autres.


Les actes ne valent que par leurs résultats.


La seule médecine à la souffrance d’amour, c’est encore l’amour.

Les milles et une nuits


Tags


Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous aimerez également